Les grandes banques françaises commencent à tailler dans leurs effectifs. BNP Paribas a déjà annoncé des centaines de suppressions de postes qu'elle va détailler aujourd'hui. La Société générale et le Crédit agricole emboîtent le pas.

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.