Les grandes banques françaises commencent à tailler dans leurs effectifs. BNP Paribas a déjà annoncé des centaines de suppressions de postes qu'elle va détailler aujourd'hui. La Société générale et le Crédit agricole emboîtent le pas.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.