Tous les Boeing 787 Dreamliner sont immobilisés au sol dans le monde entier.

Une décision rare prise par les autorités de régulation de l'aviation civile américaines après des problèmes de batteries rencontrés au Japon, à l'origine de deux incidents ces derniers jours.

La Federal Aviation Authority demandent à toutes les compagnies aériennes de ne pas faire voler l'avion de manière temporaire. Ces défaillances pourraient en effet endommager les systèmes et structures critiques du 787, voire provoquer un incendie. L'enquête pourrait durer des semaines, un coup dur pour l'avionneur américain.

De leur côté, les compagnies aériennes s'efforcent aujourd'hui de réorganiser leurs vols. Boeing a vendu environ 850 appareils de ce type, dont 50 ont été livrés à ce jour. Près de la moitié d'entre eux - 24 - sont basés au Japon, mais des compagnies en Inde, en Amérique du Sud, en Pologne, au Qatar et en Ethiopie en possèdent également.

Ecoutez les précisions de Manuel Ruffez

Hasard du calendrier, cette annonce tombe au moment où Airbus publie son bilan pour 2012, un bilan meilleur que prévu.

à Toulouse, Alain Gastal

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.