PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont en repli en début d'après-midi alors que la peur d'un retour en récession des grands pays développés gagne les marchés.

Vers 14h30, l'indice CAC 40, qui a chuté de 5,48% jeudi, abandonnait 2,09% à 3.011,69 points.

Londres perdait 1,77%, Francfort 3,13%, Milan 2,48%. Les indices paneuropéens, EuroStoxx 50 et EuroFirst 300 reculaient de 2,51% et 2,07% respectivement.

Les inquiétudes suscitées par la crise budgétaire au sein de la zone euro sont toujours vives. Le produit intérieur brut grec se contractera de plus de 4,5% cette année, a prévenu vendredi le ministre des Finances Evangelos Venizelos.

Les valeurs bancaires européennes poursuivent leur chute, plombées par des craintes concernant l'accès au financement, l'indice du secteur (-2,39%), tombé à un bas de plus de deux ans, étant bien parti pour accuser sa quatrième baisse hebdomadaire consécutive.

Cet indice a déjà perdu près de 10% sur l'ensemble de la semaine contre un recul plus limité de près de 6,5% sur la période de l'indice général Stoxx Europe 600.

Les actions des banques britanniques sont les plus touchées, le titre Lloyds chutant de 5,55%, Barclays de 2,79% et Royal Bank of Scotland de 4,28%.

BNP Paribas se replie de 3,79%, Société générale de 3,43%, Deutsche Bank de 4,20%.

Le titre Autonomy fait en revanche un bond de près de 75%, entraînant avec lui l'indice regroupant les valeurs technologiques (+2,01%), le cours de l'action de l'éditeur de logiciels s'alignant sur le prix proposé la veille par Hewlett-Packard pour le rachat du groupe britannique.

Catherine Monin pour le service français

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.