paquet neutre
paquet neutre © / CTC

Les buralistes manifestent ce mercredi contre le projet de loi Santé de Marisol Touraine, examiné par la commission des Affaires Sociales du Sénat. Le texte prévoit l'instauration du paquet neutre. Les débitants de tabac ne veulent pas en entendre parler.

MISE A JOUR 16h37 - Le Sénat, à majorité de droite, a supprimé en commission le projet de paquet de cigarettes neutre. La commission des Affaires Sociales a adopté à la place un amendement proposant de suivre la directive européenne qui prévoit d'accroître la taille des avertissements sanitaires sur les paquets.

Marisol Touraine, a immédiatement annoncé qu'elle déposera en septembre un amendement, au Sénat, pour le rétablir.

Ce snt quatre tonnes de carottes déversées devant le siège du Parti Socialiste, rue de Solférino, par les buralistes, ce mercredi matin. Le légume n'est pas choisi par hasard : c'est le symbole des débitants de tabac (et si l'on regarde de plus près, l'enseigne verticale rouge des buralistes ressemble bien à une carotte).

Déjà voté en première lecture à l'Assemblée Nationale, le projet de loi Santé de Marisol Touraine est examiné à partir de ce mercredi à la commission des Affaires Sociales du Sénat. C'est là que les buralistes se sont donnés rendez-vous à l'heure du déjeuner.

Le reportage de Thomas Pontillon avec les manifestants , diffusé dans InterTreize.

Manifestation des buralistes devant le Sénat
Manifestation des buralistes devant le Sénat © Radio France / Eric Damaggio

Parmi les dispositifs phares prévus par le texte : l'instauration du paquet neutre d'ici mai 2016, sans logo, avec une taille et une forme similaires. Les buralistes ne veulent pas en entendre parler.

A Marseille, Nicolas Blanzat a rencontré des débitants de tabac qui rejoignent la manifestation parisienne.

Le paquet neutre : coup de grâce, selon les buralistes

Pour les buralistes c'est la mesure de trop, celle qui va tuer leur commerce, après plusieurs hausses successives du prix des cigarettes, et la concurrence étrangère. En 2014, la Fédération des Débitants de Tabac a par exemple enregistré un millier de fermetures de bureaux de tabac en France, du jamais vu. Depuis le 18 juin, les buralistes ont donc entammé un tour de France de protestation. Et quelques jours avant la manifestation prévue à la mi-journée devant le Palais du Luxemboug, ils ont fait monter la pression. Dans le Gers, l'Aude, la Corrèze et en Gironde, des radars ont ainsi été "neutralisés", bâchés, en début de semaine. Car comme en Alsace, la concurrence frontalière directe est difficile. Par ailleurs, les opposants au paquet neutre estiment que la mesure est inutile, et va favoriser la contrebande. Un point de vue largement partagé par les Français si l'on en croit un récent sondage Harris Interactive : 74% des personnes interrogées sont sceptiques sur l'efficacité du paquet neutre, 83% pensent qu'il facilitera la production de cigarettes contrefaites.

Mathieu Barthélémy est buraliste à Saint-Etienne. Il constate l'érosion de son chiffre d'affaire. (au miro France Bleu Saint-Etienne Loire de Tiphany Antkowiak)

Le gouvernement droit dans ses bottes

Lundi, la ministre de la Santé a une nouvelle fois défendu son projet de loi. Et Marisol Touraine a bien l'intention de faire des émules : elle a réuni l'Afrique du sud, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, la Hongrie, l'Irlande, la Norvège, la Royaume-Uni, la Suède et l'Urugay pour une "conférence interministérielle internationale de lutte contre le tabagisme et de soutien au paquet neutre". Un nom à rallonge pour un objectif simple : casser l'attrait du tabac et faire des enfants d'aujourd'hui la première génération sans tabac (en France, un jeune de 17 ans sur trois est fumeur selon le ministère de la Santé). A l'heure actuelle, le tabac tue 78.000 personnes chaque année en France.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.