Grève des médecins
Grève des médecins © Guillaume Collet/SIPA

Certains médecins sont déjà en grève depuis samedi. D'autres le seront ce lundi matin et jusqu'à mardi soir à l'appel de plusieurs syndicats, dont MG France, premier syndicat de généralistes.

Une partie des médecins ferment leurs cabinets ce lundi. Si c'est le cas du votre, il reste évidemment le 15 en cas d'urgence. Les médecins sont en grève pour manifester, une fois encore, contre la loi santé toujours en débat au Parlement qui veut généraliser le tiers payant.

L'idée, c'est bien que le patient n'ait plus à payer sa consultation chez le docteur. Mais les médecins, qui ne sont pas forcément tous hostiles à ce principe, redoutent d'avoir ensuite du mal à être payés par l'assurance maladie et les mutuelles qui leur devront l'argent de la consultation.

C'est le cas de ce médecin parisien. Sur la porte de son cabinet, une pancarte "loi santé égale danger". Gilles Dubois est ce qu'on appelle un vieux médecin, il a commencé à la fin des années 70 et aujourd'hui, ce ne sont pas les malades qui le fatiguent, c'est la paperasse, qui peut lui prendre plus d'une heure par jour.

Gilles Dubois :

On a beaucoup des ordonnances de courrier, des comptes rendu d’hôpital, des certificats en tout genre et après je n’ai pas le temps

La généralisation du tiers payant, Gilles Dubois ne trouve pas que ce soit une mauvaise idée . Lui-même ne fait déjà payer que la part mutuelle à certains de ses patients en difficulté. Il se fait ensuite rembourser par la sécurité sociale, mais dans le projet qui se prépare, ce qui l'effraie c'est qu'il devra se faire rembourser une partie par la sécu, une autre par les complémentaires, encore de la paperasse, donc et des risques d'impayés, ça fait beaucoup.

Gilles Dubois :

Avec l’assurance malade il n’y a pas de problème mais avec les mutuelles ça se complique et je crains qu’avec le tiers payant généralisé et total 1/ de ne pas être payé ou 2/ pour me faire payer de perdre beaucoup e temps. Le plus simple que ce soit pris en charge par l’assurance médicale et c’est à elle de se faire rembourser par les mutuelles. Je ne suis pas contre le tiers payant à condition que tout soit limpide or là c’est le flou artistique.

Comme Paris manque de généralistes, Gilles Dubois se sentait prêt à travailler encore quelques temps. Avec ce projet de loi, il pense fermer le rideau plus tôt que prévu.

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.