Mardi, le groupe TF1 a assigné Orange en justice pour obtenir la fin de la diffusion de ses chaînes sur sa box TV. Les services de replay sont d'ores et déjà suspendus. Pourquoi les deux groupes se sont-ils lancés dans un bras de fer ? Et quelles conséquences cela va-t-il avoir sur les téléspectateurs ?

Le siège de TF1, à Boulogne-Billancourt
Le siège de TF1, à Boulogne-Billancourt © AFP / Bertrand Guay

La tension est montée d'un cran encore, mardi, entre le groupe TF1 et Orange : après une demande formulée par communiqués interposés, le numéro un de la télé française assigne en justice le groupe de télécommunications pour lui sommer de cesser de diffuser toutes ses chaînes (TF1, TMC, LCI et les fraîchement renommées TFX et TF1 Séries Films) sur sa box TV. 

Dans un communiqué publié ce mercredi, le CSA a "exprimé sa préoccupation et manifeste sa disponibilité pour accompagner et faciliter les discussions" entre les deux parties. 

Vais-je pouvoir regarder "Quotidien" ou le JT de 20 heures ce soir ?

Pour l'instant, oui. A l'heure où ces lignes sont rédigées, les chaînes peuvent toujours être regardées en direct sur la box Orange. En revanche, TF1 a coupé l'accès à son service de replay "MyTF1". 

Dans un communiqué, le groupe a annoncé que "constatant qu'Orange poursuit l'exploitation commerciale de ses chaînes sans contrat, le groupe TF1 entend utiliser tous les moyens juridiques à sa disposition pour faire valoir ses droits". De son côté, le PDG de TF1 Gilles Pélisson a nuancé l'avertissement du groupe en déclarant que "notre objectif reste de trouver un accord équilibré et équitable pour offrir aux téléspectateurs abonnés d'Orange une expérience à forte valeur ajoutée autour de nos programmes".

Pourquoi TF1 demande-t-il le retrait de ses chaînes ?

En tant que producteur de contenus d'un côté et diffuseur de l'autre, TF1 et Orange doivent avoir un accord de distribution, pour définir les conditions, notamment financières, de diffusion. Celui en vigueur jusqu'à présent arrivait à expiration le 31 janvier, soit mercredi. Or, malgré 22 mois de négociations, les deux groupes n'ont pas trouvé d'accord. 

Selon TF1, Orange est donc aujourd'hui hors-la-loi en continuant à diffuser ses chaînes. Mais le groupe de télécommunications s'est dit étonné de "la communication et les menaces de TF1 alors même que des discussions étaient en cours (...), Orange est distributeur des chaînes de TF1 depuis de nombreuses années et a toujours privilégié le dialogue sur le rapport de force", a précisé un porte-parole. 

Pourquoi les deux groupes n'arrivent pas à tomber d'accord ?

Parce qu'ils ne sont pas d'accord sur le montant du contrat qui les lie. Jusque-là, TF1 acceptait une diffusion gratuite de ses chaînes. Mais au moment de négocier le nouvel accord, TF1 a estimé que le groupe Orange utilisait la diffusion de ses chaînes comme produit d'appel pour gagner de nouveaux clients... donc de l'argent. "Orange a reconnu que notre signal a une valeur ainsi que les services supplémentaires (...), le problème est le niveau de la rémunération", selon Régis Ravanas, directeur général adjoint du groupe TF1. 

Si aucun montant n'est officiel, les contrats similaires signés au terme d'âpres négociations avec SFR-Altice et Bouygues Télécom (alors même que Bouygues et TF1 ont un même actionnaire majoritaire) s'élèvent, selon plusieurs sources, à plusieurs dizaines de millions d'euros. Orange comptant plus d'abonnés que ses deux concurrents, TF1 pourrait demander une somme encore plus élevée. D'autant que désormais, TF1 met en avant une offre de contenus supplémentaires appelée "TF1 Premium". 

Il n'y a qu'avec TF1 que ça bloque ?

La situation a également été tendue avec le groupe M6, mais les deux groupes ont annoncé un "nouvel accord de distribution global" le 18 janvier dernier. Là encore, le montant est tenu secret. 

Orange s'est dit prêt à signer un accord similaire avec TF1, mais celui-ci n'est pas d'accord : TF1 estime le coût de sa grille de programmes (toutes chaînes confondues) à un milliard d'euros contre 400 millions pour M6, et propose donc de facturer la diffusion de ses émissions à un coût plus élevé.

Si Orange finit par suspendre la diffusion des chaînes TF1, que faire ?

Il faudra revenir à sa vieille antenne râteau, pour récupérer la diffusion hertzienne des chaînes en HD. Ou se tourner vers les applications mobiles et sites internet de TF1 (tous regroupés sous la bannière "MyTF1"), qui permettent de regarder gratuitement, en échange d'une inscription, les chaînes en direct et en replay. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.