Sur un an, la hausse atteint 1 %.

Les créations d'emplois au plus haut entre mars 2015 et mars 2016
Les créations d'emplois au plus haut entre mars 2015 et mars 2016 © Fotolia / Fotolia

159 600 postes (solde net entre créations et destructions) ont été créés dans les secteurs marchands non agricoles en France sur les douze mois à fin mars, soit un plus haut depuis début 2008, selon les données publiées ce jeudi par l'Insee. 

L'institut a revu à la hausse les marques du premier trimestre 2016 (+0,3% et 40 400 emplois créés) et du quatrième 2015 (+0,3% et 46.500 emplois créés) par rapport à ses précédentes estimations.

L'INSEE faisait état auparavant d'une hausse de 0,2% de l'emploi salarié non agricole sur chacun des deux trimestres.

La reprise que l'on voit est stable, assise sur trois moteurs : consommation dynamique, investissement qui repart et là, un emploi dynamique. On est entré dans un cercle vertueux, reste à confirmer. On reste sur des ordres de grandeur faibles, analyse Eric Heyer, directeur du département analyses et prévisions à l'OFCE, observatoire français des conjonctures économiques.

L'industrie va mal, le bâtiment va mieux, les services vont très bien

L'industrie continue de perdre des emplois (-8.400 de mars 2015 à mars 2016), et poursuit une spirale négative entamée en 2001.

Le batiment va mieux en France en 2015/2016
Le batiment va mieux en France en 2015/2016 © MaxPPP / Anthony PICORE

Mais la construction a renoué avec un solde légèrement positif (+800) pour la première fois depuis début 2012. Sur un an, 32 500 emplois ont été supprimés dans l'industrie (soit 1,0%) et 19 000 dans la construction (soit 1,4%).

Le secteur des services hors intérim a créé de son côté 45.900 emplois et l'intérim, qui lui est rattaché, 2.000.Sur un an, l'intérim a augmenté (+58.400 emplois, soit +11,0 %) et le secteur tertiaire marchand dans son ensemblea créé 211.100 emplois (soit +1,9%).

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.