Les forces de l'ordre ont notamment débloqué ce vendredi le dépôt de carburant près de la raffinerie de Donges.
Les forces de l'ordre ont notamment débloqué ce vendredi le dépôt de carburant près de la raffinerie de Donges. © Reuters

Le secrétariat d’État aux Transports a annoncé ce vendredi que quasiment tous les dépôts de carburant sont débloqués et que la situation s’améliore, malgré six raffineries sur huit à l’arrêt ou au ralenti.

Alors que six raffineries sur huit sont toujours à l’arrêt ou au ralenti pour protester contre la loi Travail, le secrétariat d’État des Transports a annoncé que la quasi-totalité des dépôts de carburant sont débloqués ce vendredi. Quinze ont été débloqués sans incidents par les forces de l’ordre, indique ce même secrétariat.

Les approvisionnements des stations-services seraient également moins compliqués avec près de 10.000 stations réapprovisionnées. Amélioration aussi pour Total, comme cela a été indiqué sur le compte Twitter de la communication du groupe.

Le gouvernement reste ferme

Le président François Hollande a assuré ce vendredi depuis le Japon qu’il "tiendra bon" pour ce qu’il considère être une "bonne réforme".

Le Premier ministre Manuel Valls recevra ce samedi les acteurs des secteurs pétrolier et du Transport sont reçus ce samedi à 11h par le Premier ministre Manuel Valls , mais également le ministre de l’Economie Emmanuel Macron, Alain Vidalies, secrétaire d’Etat chargé des Transports et le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve. La réunion vise à "faire le point sur la situation de l’approvisionnement en carburants, les actions entreprises et celles planifiées."

Grève illimitée à la raffinerie de Donges

De son côté la CGT reste mobilisée. Le syndicat a annoncé que les salariés de la raffinerie Total de Donges en Loire-Atlantique, déjà en grève depuis une semaine, avaient voté vendredi la "grève

illimitée jusqu'au retrait de la loi Travail". Une décision contestée par certains grévistes comme l’a constaté sur place pour France Inter la journaliste Géraldine Hallot.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.