La véritable réforme de l'ISF aura lieu en 2013 mais en attendant, le gouvernement propose dès aujourd'hui à l'Assemblée nationale une contribution exceptionnelle sur la fortune qui pourrait coûter cher aux gros patrimoines. Julie Bloch-Lainé.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.