70% des Français envient les expatriés
70% des Français envient les expatriés © Maxppp / Maxime Jegat

Non, l'expatriation ce n'est pas seulement l'exil fiscal ou la fuite des cerveaux. Selon un sondage en partenariat avec Radio France, la proportion de Français prêts à s'installer à l'étranger a quasiment doublé. Ils sont 70% à y voir une bonne chose.

La population des Français à l'étranger augmente : + 3 à 4% par an depuis dix ans (soit deux millions de personnes au total). Des expatriés qualifiés, actifs et souvent jeunes. Des députés UMP se sont d'ailleurs émus de cette "fuite des cerveaux" de jeunes, souvent diplomés qui quittent la France. Certains demandent une commission d'enquete parlementaire pour en savoir plus.

Mais contrairement aux idées reçues, la très grande majorité des Français (70%) pense qu'aller voir ailleurs est une chose. Pour eux, c'est même un atout pour la France, et ils ne l'associent pas forcément à l'exil fiscal. C'est ce que montre une enquête Ipsos pour la Banque transatlantique (commandée par l'ancienne ministre des Français de l'Etranger, Hélène Conway).

Le reportage de Delphine Simon

En dix ans, la proportion des Français prêts à s'installer à l'étranger a presque doublé : un Français sur cinq se dit pret à quitter l'hexagone. Avant 45 ans, on veut avant tout partir pour trouver un travail, s'ouvrir à d'autres cultures ou encore améliorer son niveau en langues étrangères.

La France a sans doute beaucoup à gagner en laissant partir ces ambassadeurs, si elle les voit revenir comme une chance, et qu'elle les accompagne pour résoudre ensuite leurs éventuels problèmes (école, retraite ou sécurité sociale) au moment du retour.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.