Plus de trois-quarts des Français font des dons chaque année, selon un sondage Odoxa-Leetchi pour France Bleu et la presse régionale. Le financement participatif en ligne confirme son essor.

Les Français : la recherche médicale et la lutte contre les maladies (43%), la protection de l’enfance (36%) et la lutte contre la pauvreté (35%).
Les Français : la recherche médicale et la lutte contre les maladies (43%), la protection de l’enfance (36%) et la lutte contre la pauvreté (35%). © AFP / ROLAND MACRI / BELGA MAG / BELGA

Huit Français sur 10 déclarent chaque année faire des dons d’argent à des associations, fondations, projets, ou à des particuliers. En moyenne, chacun donne 246 euros par an. 

Selon les régions, cela représente entre 0,8% et près de 2% du revenu brut disponible par habitant. Près d’un Français sur 10 (8%) donne chaque année plus de 500 euros par an.                      

Principaux bénéficiaires de cette générosité : les proches en difficulté (52% des dons annuels). Les associations ou fondations arrivent en deuxième position (49%).

81% des Français font des dons
81% des Français font des dons / Odoxa-leetchi - France Bleu - Presse Régionale

Le financement participatif en ligne en plein essor

Le don via des cagnottes ou crowdfunding a également le vent en poupe et notamment auprès des moins de 25 ans : un sur deux (50%) y a eu recours au moins une fois dans sa vie. Un Français sur cinq (19%) durant l’année écoulée.   

Désormais, avec les plateformes telles que Leetchi ou Kiss Kiss Bang Bang, les particuliers font facilement appel à leurs connaissances, pour mettre en route leurs projets. Depuis plusieurs années, le financement participatif (ou "crowdfunding" en anglais) est en pleine expansion. 

Selon le baromètre annuel de la finance participative, publié par le cabinet KPMG et l'association Financement Participatif France, ce mode de financement a progressé de 44% en valeur entre 2016 et 2017. Au total, le crowdfunding a engendré 336 millions d'euros sur l'année 2017. Près de 4 millions de personnes participent à des campagnes de financement, contre 2,6 millions en 2016.     

Etude réalisée sur les cagnottes lancées sur Leetchi entre  avril 2017 et avril 2018
Etude réalisée sur les cagnottes lancées sur Leetchi entre avril 2017 et avril 2018 / Leetchi

Santé, enfance et pauvreté             

Dans le top 3 des causes privilégiées par les Français : la recherche médicale et la lutte contre les maladies (43%), la protection de l’enfance (36%) et la lutte contre la pauvreté (35%).                       

Les Français sont aussi sensibles à l’aide aux personnes malades ou handicapées (33%), la protection des animaux/la préservation des espèces (26%, cela monte à 32% chez les plus jeunes), l’aide d’urgence aux populations victimes de catastrophes naturelles ou d’attentats (20%) et la protection de l’environnement (20% également).                      

Le montant des dons varie aussi d'une région à l’autre. En tête des régions les plus généreuses figurent la région PACA (363 euros par an), devant l’Ile-de-France (355 euros) et Auvergne-Rhône Alpes (313 euros). 

Dans le bas du tableau, on trouve les Hauts-de-France (170 euros), les Pays de- la-Loire (167 euros) et la Normandie (163 euros). Dans ces régions où le revenu brut disponible par habitant est plus modeste, l’effort consenti représente un "sacrifice" plus lourd.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.