Après avoir annoncé deux plans de rigueur l'année dernière, le gouvernement augmente les impôts pour tenter de réduire la dette de l’État. Objectif : réduire le déficit public à 4,5% du PIB. Le point sur les hausses en 2012.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.