Horst Brandstätter, créateur des Playmobil
Horst Brandstätter, créateur des Playmobil © Maxppp / Alexander Rüsche

Leur inventeur Horst Brandstätter, patron historique de la marque, est décédé à 81 ans. Il avait imaginé les personnages en plastique en 1974, et la direction du groupe revient désormais à une fondation qu'il a créée dans les années 90.

Dans les cours d'école, c'est l'une des guerres de récré les plus anciennes et les plus disputées : et toi, tu préfères les Playmobil ou les Lego ? Si les seconds ont encouragé la créativité de nombreux enfants, les premiers ont tout autant développé leur imagination, tant l'expression neutre des visages des figurines en plastique autorisait les dialogues les plus fous et toutes les aventures.

Playmobil mise encore aujourd'hui sur une certaine neutralité culturelle , refusant par exemple de suivre l'exemple de Lego qui a multiplié les produits à licences (Star Wars, Marvel, etc.) pour toucher un public "geek". Pas de ça chez Playmobil, qui parie sur l'imagination de l'enfant avant tout.

Le plastique, c'est fantastisch

Né en 1933 en Bavière, Horst Brandstätter aurait pourtant pu n'être qu'un fabricant de jouets comme les autres. Lorsqu'il entre en 1952 dans la société de ses deux oncles, Geobra Brandstätter, la spécialité c'est plutôt le jouet en métal. Mais celui qui a suivi une formation de créateur de moule va initier deux révolutions de plastique dans l'entreprise. La première, c'est l'invention du Hula-Hoop , le fameux cerceau en plastique.

La seconde, c'est l'invention dans les années 1970 des premiers Playmobil . Des figurines imaginées à l'origine pour faire face à la crise pétrolière, imposant de limiter au maximum l'utilisation d'un plastique devenu trop cher . Horst Brandstätter demande la création d'un système de jeu nécessitant un minimum de matière première. Les premiers Playmobil (un indien, un chevalier et un ouvrier) sont nés.

Quarante ans après, l'entreprise familiale est le premier fabricant de jouets allemand , devant le fabricant de puzzle et de jeux de société Ravensburger. Et le Playmobil a rapporté à ses créateurs 595 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2014.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.