Une augmentation des prix à la pompe qui suit celle des cours du pétrole depuis début décembre.

Les prix des carburants continue de monter
Les prix des carburants continue de monter © Sipa / Xavier Vila

Les départs en vacances de Noël interviennent cette année alors que les prix du carburant sont à la hausse depuis une semaine : plus 1,6 centimes d'euros par litre pour le gazole, son niveau le plus haut en un an et demi. Plus 1,25 pour le sans plomb 98 et plus 1,18 pour le sans plomb 95.

Christophe, qui fait le plein de son scooter dans une station service parisienne a bien remarqué cette augmentation des prix : "Le SP 95 que je vais payer 1,56 centimes d'euros aujourd'hui, la semaine dernière je l’ai payé 1,39. Ça représente presque 20 centimes d’écart !"

Une augmentation partie pour durer. Les cours du pétrole sont en hausse depuis un accord de limitation de la production trouvé début décembre par l’Opep (l'Organisation des pays exportateurs de pétrole), auquel se sont associés onze autres pays producteurs. "Lorsqu' on réduit l’offre sur les marchés, le prix du baril augmente", explique Aude Fischer, qui travaille pour le site de comparateurs de prix, Carbu.com. Mais selon elle, l’augmentation de devrait pas être beaucoup plus importante.

Pour ceux qui trouvent qu'on paie trop d'impôts, comme Gérard, le carburant serait beaucoup moins cher si l'Etat ne se servait pas au passage :"l’Etat veut renflouer ses caisses : si c’était mieux géré, on aurait besoin de moins de taxes".

Des taxes qui servent parfois un but écologique. Le diesel, jugé trop polluant, va être taxé d’un centime en plus par litre dès le mois de janvier. Pour l'essence, par contre ce sera un centime de moins.

Les prix des carburants

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.