Travailleur âgé
Travailleur âgé © Fotolia/ 2002lubava1981

On savait que les ruptures conventionnelles avaient du succès, avec plus d'un million de ruptures signées depuis leur création en 2008, et un rythme d'environ 27 mille ruptures par mois.

La rupture conventionnelle permet de mettre fin d'un commun accord à un CDI, là où auparavant le salarié devait soit démissionner (et perdre ses droits au chômage), soit être licencié, ce qui nécessite un motif et peut être stigmatisant.

L' enquête du ministère du travail nous apprends que les seniors profitent largement de ce dispositif, qui peut aussi se révéler un piège. Plus d’un quart des 58 à 60 ont mis fin à l'amiable en 2012 à leur contrat à durée indéterminée. Selon cette enquête, il est "vraisemblable qu'un certain nombre de ces salariés ne parviendront pas à trouver un nouvel emploi" avant leur retraite "mais pourront dans un certain nombre de cas être indemnisés par l'assurance chômage" d'ici là.

Mais certains, à l'instar de la CGT, jugent le dispositif parfois dévoyé et y voient un moyen de licencier "sans faire de vagues".

Les explications de Véronique Julia

1 min

E ruptures conv./ seniors

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.