Ils ont appris que leur usine de lave-linge va fermer. 420 emplois sont menacés d'ici deux ans. Hier les salariés se sont spontanément mis en grève, ils vont manifester demain devant le siège du groupe. Réaction de Jean-Paul Bachy, président de la région.

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.