Malgré l'opposition des syndicats, les salariés d'Hambach sont passés ce samedi aux 39 heures payées 37, un an après un référendum consultatif qui avait divisé le personnel

Il y a un an, les salariés d'Hambach étaient appelés à se prononcer lors d'un référendum consultatif
Il y a un an, les salariés d'Hambach étaient appelés à se prononcer lors d'un référendum consultatif © AFP / Patrick HERTZOG

Les employés de l'usine Smart de Hambach (Moselle) sont officiellement passés ce samedi aux 39 heures payées 37. Cette nouvelle organisation, qui vise à améliorer la compétitivité de l'usine, avait été approuvé il y a un an, le 11 septembre, par le personnel de l'usine (mais pas par les ouvriers), lors d'un référendum consultatif sur le "Pacte 2020", suivi d'un long bras-de-fer entre la direction de l'usine et les organisations syndicales, sur fond de menace de délocalisation et qui s'est fini par la demande de la direction aux salariés, de signer des avenants à leur contrats de travail pour accepter les modifications de temps de travail.

Travailler plus pour gagner pareil

Le "pacte 2020" prévoit donc un passage aux 39 heures hebdomadaires de travail. Jean-Yves Schmitt, directeur de la communication de l'usine explique que "lors du précédent passage de 35 heures à 37, il y avait eu une augmentation de salaire, mais pas cette fois". Les deux heures de plus par semaines seront donc totalement gratuites pour la direction. Pour les cadres, l’augmentation horaire se traduira par une réduction des jours de RTT qui entrera en vigueur début 2017.

En échange, la direction assure qu'elle ne procédera à aucun licenciement, mais les syndicats constatent la baisse des intérimaires et surtout un nombre important de ruptures conventionnelles.

A Hambach, Smart France produit quelque 100.000 véhicules biplaces, mais le nombre de voitures à fabriquer ne cesse de baisser, selon les salariés, qui se demandent à quoi sert donc d’augmenter le temps de travail.

A Hambach, le reportage de Clément L'Huillier

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.