la chaîne de magasins virgin envisage la cessation de paiement
la chaîne de magasins virgin envisage la cessation de paiement © reuters

Une journée d'inquiétude pour les 1.000 salariés des 26 magasins Virgin Stores (1.200 en comptant les temps partiel)

La direction a convoqué ce matin les syndicats en comité d'entreprise extraordinaire. Objectif : les consulter sur le placement en cessation de paiement que souhaite la direction. Il faut dire que la branche française du groupe cumule 22 millions d'euros de dettes.

C'est la première étape vers le redressement judiciaire voire la liquidation.

Le comité d'entreprise extraordinaire consacré au projet de dépôt de bilan de Virgin Megastore reprendra mardi en présence d'un représentant de l'actionnaire majoritaire du groupe de distribution de produits culturels, Butler Capital Partners.

Les syndicats devraient en principe refuser de se prononcer. Ils estiment que leur principal actionnaire, le fonds d'investissement français Butler Capital, ne présente pas un plan de redressement crédible.

Loic Delacour, responsable musique au Virgin des Champs Elysées, depuis l'ouverture en 1988, et délégué CGC.

Le comité d'entreprise du groupe, qui emploie un millier des alariés en France, s'est ouvert lundi avant d'être suspendu avant une rencontre de l'intersyndicale (CFTC, FO, CGC, CGT,

Sud) avec la ministre de la Culture Aurélie Filippetti.

"La réunion s'est passée dans un climat plutôt serein, nous sommes absolument déterminés à trouver une solution pour les 1.000 salariés de Virgin", a déclaré à la presse Guy Olharan,secrétaire du comité d'entreprise et élu CGT.

Rien n'est acté concernant le dépôt de bilan, a-t-il précisé à deux jours d'une manifestation prévue mercredi devant le magasin Virgin des Champs-Elysées.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.