Les commerçants ne sont pas satisfaits des soldes d'hiver 2016
Les commerçants ne sont pas satisfaits des soldes d'hiver 2016 © MaxPPP / Thomas Padilla

Pour la deuxième année consécutive, les soldes d'hiver ne sont pas bons. Conséquence, comme souvent, des soldes flottants mais aussi des attentats de Paris.

L'année dernière déjà, les commerçants évoquaient un mauvais bilan pour les soldes d'hiver , après les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher. Même bilan, voire pire pour 2016. Les chiffres n'ont pas encore été dévoilés mais une enquête de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris Ile-de-France révèle que pour "27% des commerçants interrogés, les soldes n'ont pas généré de chiffre d'affaires supplémentaire ".

27% des commerçants estiment que leur chiffre d'affaires n'a pas augmenté pendant les soldes
27% des commerçants estiment que leur chiffre d'affaires n'a pas augmenté pendant les soldes © CCI Paris Ile-de-France / CCI Paris Ile-de-France

Pour la moitié d'entre eux, le bilan est même plutôt à la baisse par rapport aux soldes de 2015 . Les clients ont pu bénéficier de réduction allant jusqu'à 70% dès le début de l'opération. Mais ces remises très importantes n'ont donc pas suffit.43% des professionnels ont proposé des réductions de moins 50% dès le début de l'opération .

Outre les promotions qui sont désormais possibles toute l'année grâce aux soldes flottants , les mauvais chiffres de cette année sont aussi dus à la météo .

Qui va acheter une doudoune quand il fait 13 degrés dehors, s'interroge une commerçante citée dans l'enquête de la CCI Paris-Ile-de-France

Les attentats de Paris ont aussi joué un rôle important dans cette mauvaise saison. 66% des commerçants parisiens estiment que les attaques du 13 novembre ont eu "des répercussions très importantes sur leur activité". Ils sont 91% à constater une baisse de leur fréquentation dans leur magasin depuis le 13 novembre 2015 .

►►► Consultez l'intégralité de l'enquête de la CCI Paris Ile-de-France sur les soldes 2016 ici

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.