Les taxis rassemblés place de la Concorde à Paris contre les VTC
Les taxis rassemblés place de la Concorde à Paris contre les VTC © maxppp / Sebastien Muylaert/

L'intersyndicale des taxis en grève est reçue pour la première fois mercredi soir par le médiateur Thomas Thévenoud. Ils poursuivent leur combat contre la concurrence des Voitures de Tourisme avec Chauffeurs et promettent de poursuivre leurs actions.

Ils veulent continuer de se battre contre ce qu'ils jugent être une concurrence déloyale. Les chauffeurs de taxi ont lancé mardi un appel à une grève reconductible jusqu'à l'obtention du gel des immatriculations des voitures de tourisme avec chauffeur (VTC). Ce matin ils ont décidé de bloquer une partie du périphérique parisien.

Le reportage de Philippe Randé à la Porte d'Aubervilliers.

"On nous prend pour des débiles", dénonçe Abdel Ghalfi le secrétaire général de la CFDT Taxis

Des rassemblements tendus

Mardi soir, un face à face avec les forces de l'ordre a conduit 64 chauffeurs en garde à vue aprés un rassemblement d'une centaine de taxis place de la Concorde à Paris. Ils ont été relâchées depuis.

Thomas Thévenoud le conciliateur socialiste nommé par le gouvernement appelle les taxis au calme et à se réunir autour de la table. Il a deux mois pour trouver une solution.

"Il faut faire en sorte que tout le monde se reparle" explique Thomas Thévenoud le conciliateur

Les syndicats promettent eux qu'il y aura encore de nouvelles actions.

"Nous ne pouvons pas attendre deux mois" prévient Jules Franklin Robine du syndicat de défense des conducteurs de taxi parisiens. Il était l'invité de Claire Servajean à 13h.

Une nouvelle journée d'action nationale est prévue le 27 février à l'appel de huit organisations syndicales.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.