Ca va particulièrement mal pour les constructeurs français ! Les chiffres d'octobre sont mauvais sur le marché français. Ils le sont notamment pour Renault, qui a vu ses ventes baisser de 26 % par rapport à octobre dernier. Marion L'hour.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.