Billets de banque
Billets de banque © Lionel Allorge

L'Insee se montre relativement optimiste : la reprise se diffuse dans la zone euro selon l'institut statistique !

Et la France accompagne le mouvement... la croissance atteindra 1,2 % cette année, le taux de chômage va se stabiliser.

L'investissement des entreprises devrait même repartir. Mais pour le moment c'est la consommation des ménages qui porte en partie la croissance et notamment grâce à leur pouvoir d'achat au plus haut depuis 2007.

Un pouvoir d'achat en hausse de près de 2% c'est un niveau que nous n'avions pas connu depuis 8 ans. C'est presque 2 fois plus que l'an dernier. Plusieurs explications à cela : il y a les revenus qui continuent d'augmenter, les revenus immobiliers et les dividendes notamment, les prestations sociales également. Il y a donc ce que l'on gagne en plus et il y a ce que l'on paye en moins explique Cédric Clavel de l'Insee .

Au premier trimestre 2015, on a eu une forte progression du pouvoir d'achat

43 sec

Clavel

Ce pouvoir d'achat les Français le consomment (et c'est le principal moteur de la croissance). Ils épargnent aussi pour dépenser un peu plus tard. En revanche, ils n'investissent pas : les logements neufs notamment, seraient trop chers.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.