Loi El Khomri, grand oral face aux députés.
Loi El Khomri, grand oral face aux députés. © MaxPPP

Myriam Le Khomeri a présenté la loi travail aux 70 députés de la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale avant l'examen du texte en séance début mai.

La ministre du Travail a reconnu que son projet "nécessite des débats" et s'est dit "à l'écoute de la représentation nationale…Je comprends qu'un texte aussi profondément réformateur suscite des questionnements et nécessite des débats", a déclaré Myriam El Khomri suscitant les critiques des députés de l’opposition de la commission.

La ministre du Travail a évoqué un texte "équilibré" qui va "renforcer le dialogue social. "

Poser des règles claires

Au sujet des licenciements économiques, l'un des articles les plus contestés du projet de loi, la ministre explique que l'objectif "n'était pas de faciliter les licenciements", mais de "poser des règles claires et intelligibles qui reprennent très largement la jurisprudence".

La ministre a assuré qu’elle examinerait « toute proposition complémentaire s'inscrivant dans l'esprit de cette loi et visant à soutenir les TPE-PME ». Myriam El Khomry a évoqué l'article 6 sur la liberté religieuse en entreprise et estimé que ce volet peut "évoluer".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.