LVMH
LVMH © MaxPPP / Vincent Isore

LVMH est entré en négociations exclusives avec le groupe Amaury pour le rachat du quotidien Le Parisien et de son édition nationale Aujourd'hui en France, a-t-on appris mardi de sources proches du journal, confirmant une information du Figaro.

LVMH a confirmé mardi être entré en négociations exclusives avec le groupe Amaury en vue de racheter le Parisien et Aujourd'hui en France . Ce projet, soumis à la consultation des instances du groupe Amaury, devra recueillir le feu vert de l'Autorité de la concurrence , précise dans un communiqué le groupe de luxe, déjà propriétaire du groupe Les Echos et de Radio Classique .Selon Le Figaro , qui a révélé l'information, LVMH a proposé 50 millions d'euros pour reprendre ces deux titres du groupe Amaury.Le groupe Amaury a présenté en comité d'entreprise un projet de cession du pôle d'informations générales (Le Parisien et Aujourd'hui en France), de la régie publicitaire (Amaury Médias) et de la société de distribution AM Diffusion Proximy, a-t-on précisé.

Les imprimeries et le quotidien sportif L'Equipe ne sont en revanche pas concernés, a-t-on ajouté, précisant que l'objectif était de faire aboutir les négociations courant octobre . La diffusion de l'ensemble du Parisien et d'Aujourd'hui en France a reculé de 8,3% à 385.245 exemplaires en 2014 selon les données de l'OJD (Office de justification de la diffusion). Le groupe Bolloré et le Groupe industriel Marcel Dassault (GIMD), propriétaire du Figaro, étaient également intéressés au Parisien, respectivement en 2009 et 2010.

Lagardère avait cédé en 2013 sa participation de près de 25% dans le groupe Amaury pour 91,4 millions d'euros au travers d'une réduction du capital de la holding propriétaire du Parisien par rachat de ses propres actions.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.