Manuel Valls et Stéphane le Foll, ministre de l'agriculture, annoncent des mesures d'aides pour les agriculteurs
Manuel Valls et Stéphane le Foll, ministre de l'agriculture, annoncent des mesures d'aides pour les agriculteurs © MaxPPP

Alors que les manifestations se multipliaient ce mercredi dans l’ouest de la France, le Premier ministre a annoncé des mesures destinées à venir en aide aux agriculteurs en difficulté : une année blanche sur les cotisations sociales et une baisse immédiate de 7 points pour les exploitants les plus touchés. En retour, Manuel Valls appelle les manifestants à cesser leur mouvement.

Pendant que les tracteurs bloquent les alentours de Rennes, Manuel Valls consent à un geste en faveur des exploitants les plus touchés par la crise agricole : une baisse immédiate de 7 points des charges sociales et une année blanche sur les cotisations , pour les agriculteurs qui ont dégagé les plus faibles revenus l’année dernière.

Ces mesures ont été annoncées alors que le premier ministre venait de s’entretenir avec Xavier Beulin, le président de la FNSEA, et Thomas Diemer, le président des Jeunes Agriculteurs.

Il y a un moment où il faut reconnaître les avancées : c’en est une, affirme le leader de la FNSEA

Xavier Beulin qui reconnait ici une "déclaration extrêment importante" :

Manuel Valls a dans le même temps demandé aux agriculteurs de ‘’faire cesser les manifestations’’. A Rennes, des incidents ont eu lieu devant la préfecture d'Ille-et-Vilaine , quand des manifestants ont déversé des gravats devant l'entrée du site, face aux grenades lacrymogènes lancées par les forces de l'ordre. Une personne a été interpellée.

Report automatique d’un an pour les cotisations sociales

Cette année blanche sociale annoncée par le gouvernement se traduira par des aides claires :

Un report automatique d'un an, reconductible dans la limite de trois ans, sans aucune démarche de l'agriculteur, sans pénalité ou intérêt de retard, de toutes les cotisations sociales 2016, a précisé Manuel Valls, en réponse à une question du député PS Germinal Peiro.

La baisse des cotisations –mesure déjà évoquée la semaine dernière par François Hollande- se fera, elle, par le biais d’un décret, dont la date de publication n’a pas été précisée. Dans les faits, les agriculteurs payent aujourd'hui 42% de charges sociales grâce à une prise en charge, depuis janvier 2015, des allocations familiales équivalentes à 3 points.

La FNSEA, principal syndicat agricole français, demandait une baisse de 10 points des charges sociales des agriculteurs, de 45 à 35%. Selon lui, cette mesure chiffrée à 600 millions d'euros pourrait permettre à l'agriculture française de redevenir compétitive face aux autres pays européens. Cumulée à cette baisse, la baisse totale de cotisations s'élève à dix points, a souligné M. Valls.

De leurs côtés, les manifestants à Rennes ne sont pas satisfaits. Le reportage sur place d'Alice Serrano :

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.