Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Vous savez, on me pose des questions... Par exemple: Que portez-vous pour dormir ? Un pyjama, un bas de pyjama ? Une chemise de nuit ? Alors, j'ai répondu : Chanel N°5. Vous comprenez, je ne vais pas dire nue !

La phrase fait partie de la légende de Marilyn. Dans une première interview pour le magazine Life, elle avait déjà évoqué son amour du parfum de Chanel, et le fait que la nuit, elle n'en portait que quelques gouttes... et rien d'autre.

Pub, pub, pidou

Une référence qu'elle évoque à nouveau dans cet enregistrement de 1960, réalisé par le journaliste Georges Belmont pour le magazine français Marie-Claire. Un enregistrement miraculeusement retrouvé en octobre 2012 par une documentaliste de la marque Chanel, et qui va être utilisé prochainement dans une nouvelle publicité TV, après être déjà apparu l'année dernière sur la chaîne YouTube de la société.

Petite histoire de cette publicité d'outre-tombe, avec Emmanuelle Daviet.

1 min

E (fin voix 1'19) Chanel N 5 et Marylin Monroe

C'est le seule enregistrement connu de Marilyn Monroe où elle évoque le parfum. Depuis la première petite phrase de la star, Chanel a repris l'histoire à son compte et adore l'évoquer pour faire la promotion de son N°5.

La preuve qu'on peut continuer à être aimée... y compris par la pub, plusieurs décennies après sa disparition.