Médiator
Médiator © AFP

Le nouveau président du laboratoire pharmaceutique a assuré mercredi que le groupe "assumera ses responsabilités" et "indemnisera tous les patients qui ont souffert" du Mediator dans le cadre des procédures en cours.

"Nous assumerons nos responsabilités pour tous les patients qui ont souffert du produit", a affirmé Olivier Laureau, qui a pris fin avril la présidence du groupe qui fabriquait le Mediator, après le décès du fondateur Jacques Servier le 16 avril. Mais le nouveau président du laboratoire pharmaceutique a également précisé, lors d’une rencontre avec des journalistes, que le groupe Servier va "défendre sa position avec détermination" lors du procès à venir (qui pourrait se tenir au premier semestre 2015), car il "estime qu'il y a beaucoup d'éléments dans le dossier qui n'ont peut-être pas été dits, entendus, donc on le fera entendre".

Pour Jean-Christophe Coubris, avocat de plusieurs centaines de victimes possibles, l'approche de ce procès n'est peut-être pas pour rien dans ces déclarations :

Nous avons des propositions ridicules de l'ordre de quelques centaines d'euros [...] Les victimes ont une volonté de justice qui ne peut se résumer à un simple chèque.

Utilisé durant trente ans, le Médiator est à l'origine de graves lésions des valves cardiaques et pourrait être responsable à long terme de 2 100 décès, selon une expertise judiciaire. Il a été retiré du marché fin 2009. Largement prescrit pour maigrir, surtout par les diabétiques, il a été utilisé par cinq millions de personnes en France.

Pour le docteur Irène Frachon, qui a été la première à dénoncer le scandale du Médiator, il n'y a pas un changement radical dans la stratégie de défense du groupe pharmaceutique. Elle décide pourtant de saisir cette proposition d'indemnisation et lance un appel aux malades :

J'appelle solennellement toutes les victimes du Médiator à déposer leur dossier médical.

Les conséquences du Médiator
Les conséquences du Médiator © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.