Lors du Comité Central d'entreprise la direction doit détailler demain son plan de restructuration et les 8000 suppressions de postes prévues. Aux côtés de leurs collègues d'Aulnay, les ouvriers de Rennes sont plus mobilisés que jamais.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.