Wikimedia commons refuse de retirer la photo, téléchargeable librement sur Internet (copie d'écran).
Wikimedia commons refuse de retirer la photo, téléchargeable librement sur Internet (copie d'écran). ©

Un singe indonésien s’est pris lui-même en photo. Le possesseur de l’appareil assure que les droits lui appartiennent et assigne Wikipedia en justice.

En 2011, le britannique David J. Slater part dans la forêt indonésienne, sur l’île de Sulawesi, pour photographier un singe extrêmement rare, un Macaque à crête. Une fois en face du singe, le modèle s’empare de l’appareil, et se prend lui-même en photo.

L’image, postée sur Wikimedias commons, la banque d’images de Wikipedia rencontre un grand succès. Elle est même élue "Meilleure photo du domaine public". Et cela fâche David J. Slater, qui estime être l’auteur de la photographie, puisqu’il l’a préparée. Le britannique demande donc à ce qu’elle soit retirée.

Les explications d’Eric Albert, depuis Londres, où se tient le congrès annuel de Wikimedia.

Wikipedia refuse tout net. "C’est comme si Nikon demandait les droits de la photo parce qu’ils ont fabriqué l’appareil ", répond Jan-Bart de Vreede, le président conseil d’administration de Wikimedia Foundation.

La fondation s’en amuse, lors de son congrès annuel en demandant à ses participants de réaliser des selfies avec la photo du singe. Ils sont ensuite postés sur Internet accompagnés du hashtag #monkeyselfie

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.