Mory Ducros. Site de Gonesse en novembre 2013
Mory Ducros. Site de Gonesse en novembre 2013 © MaxPPP/Xavier de Torres

Chez le transporteur Mory-Ducros, le travail dans les agences, à l'exception de deux d'entre elles a repris peu à peu cet après-midi. La majorité des syndicats ont levé leur préavis de grève après avoir obtenu une meilleure indemnisation pour les 3000 salariés menacés de licenciement.

Prochaine étape demain. Le tribunal de Pontoise va examiner la seule offre de reprise qui émane d'ailleurs de l'actionnaire principal, Arcole, ce qui n'est pas courant. Si l'offre est retenue, L'homme qui présidera l'entreprise Jean-Louis Demeulenaere s'est dit, au micro de Marion l'hour confiant quant à la viabilité du transporteur de colis en liquidation judiciaire. Confiant aussi dans l'accord conclu avec les syndicats. Et persuadé qu'à terme, il présidera

Une nouvelle société qui sera demain peut-être créatrice d'emploi

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.