des sites internet de streaming bloqués par la justice
des sites internet de streaming bloqués par la justice © reuters /

Les ventes de Noël sur internet devraient atteindre 11 milliards d'euros cette année. Pas question pour les sites de e-commerces de planter face à un trafic trop important. Pour éviter les embouteillages, ils font appel à des entreprises d'"infogérence".

Un site internet qui rame, ce sont des millions d'euros qui partent en fumée car le client abandonne son achat. Les statistiques montrent en effet que la moitié des internautes quittent une page web si elle met plus de 4 secondes à ouvrir.

En cette période d'achats de Noël, il est donc crucial pour les sites de e-commerce de capter sa clientele, et d'éviter qu'elle aille acheter ses cadeaux sur un autre site. Il faut donc éviter les embouteillages et "fluidifier" le trafic. Ca, c'est le rôle d'entreprises spécialisées en "infogérance" de trafic internet.

"Déficit d'image"

Ces entreprises d'infogérence ne sont que quelques unes à se partager le marché en France. La période de Noël, mais aussi celle des soldes, sont évidemment pour elles, des moments clé. Les ventes de Noël sur internet devraient atteindre 11 milliards d'euros cette année, en hausse de 10% par rapport à 2013.

Le reportage de Véronique Julia chez Claranet, spécialiste de l'infogérence

Olivier Beaudet, le PDG de Claranet, qui fait de l'infogérance, est là pour anticiper, détecter l'accident. et surtout, le réparer au plus vite. Il explique en effet qu'un site qui est à la peine, c'est un "déficit en terme d'image"