Le patron de la CGT rencontre de salariés d'Air France
Le patron de la CGT rencontre de salariés d'Air France © MaxPPP

Air France a réuni ce vendredi un comité central d’entreprise pour présenter un nouveau projet aux syndicats. Grâce aux bons résultats du groupe, la direction serait en mesure de proposer un nouveau plan qui prévoit une hausse de la flotte et des embauches éventuelles.

Air France a réuni ce vendredi un comité central d’entreprise pour présenter un nouveau projet aux syndicats. Grâce aux bons résultats du groupe, la direction serait en mesure de proposer un nouveau plan qui prévoit une hausse de la flotte et des embauches éventuelles.

Violents affrontements entre direction et salariés

Ce nouveau plan a été détaillé vendredi lors d’un comité central d’entreprise extraordinaire. Ces nouvelles annonces interviennent quelques semaines seulement après les violents affrontements entre direction et salariés.

De sources syndicales, la flotte long-courrier devrait accueillir deux nouveaux avions par an entre 2017 et 2020. La CFDT parle de 16 appareils d’ici 2020.

Embauche de pilotes, de stewards et d’hôtesses

Les syndicats parlent aussi d’embauche de pilote, de stewards et d’hôtesses. Malgré tout, la direction n’abandonne pas la première phase du plan B à savoir la suppression de 1000 postes et 5 avions en moins en 2016. Ce qui est abandonné, ce sont les 2000 autres suppressions d’emplois et du retrait de 9 avions. La condition pour appliquer ce nouveau plan est toujours la signature d’accords compétitivité avec le personnel navigant. Si Air France propose ce nouveau plan, c’est que l’entreprise est dans une situation de blocage depuis le mois de septembre. Par ailleurs, la direction promet qu’en échange des efforts demandés, des primes d’intéressements et de participation seront versées. Les syndicats ont accueilli ce nouveau plan sans enthousiasme à l’exception de la CFDT qui « se félicite de l’abandon du plan B ».

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.