Le chômage repart à la hausse
Le chômage repart à la hausse © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN / PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

Le nombre de demandeurs d'emploi en France a une nouvelle fois augmenté en mai, selon les chiffres publiés mercredi par le ministère du Travail. Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A (sans aucune activité) a progressé le mois dernier de 0,5% en métropole, soit 16.200 personnes, ce qui porte le total à 3.552.200.

En ajoutant les catégories B et C (personnes ayant exercé une activité réduite), le nombre d'inscrits à Pôle Emploi est en hausse de 1,3% , soit 69.600 personnes, pour un total de 5.414.200 personnes et 5.717.900 en incluant les départements d'Outre-mer.Il s'agit du quatrième mois de hausse consécutif après la légère baisse de janvier, qui n'a pas trouvé de suite.Le ministre du Travail, François Rebsamen , juge toutefois dans un communiqué que son ampleur ne reflète pas la situation réelle en raison d'un incident sur la collecte des situations actualisées des demandeurs d'emploi."La statistique (...) a été affectée ce mois-ci par un évènement inhabituel : la forte baisse inexpliquée du nombre desdemandeurs d'emploi actualisés suivie, après relances multiples, d'une hausse d'une ampleur exceptionnelle", dit-il dans un communiqué. "Il en a résulté une chute des sorties de Pôle emploi pour défauts d'actualisation qui rend la donnée (...) non comparable aux mois précédents et donc non interprétable", ajoute-t-il, disant que la fourchette réelle en catégorie A s'établirait entre 7.000 et 10.000 chômeurs de plus.La hausse de mai a touché de manière équivalente les moins de 25 ans en catégorie A (+0,9%) et les 50 ans et plus (+0,9%), alors qu'elle a été de 0,2% chez les 25-49 ans.Le nombre de chômeurs inscrits depuis plus d'un an à Pôle Emploi, considérés comme chômeurs de longue durée , a continué d'augmenter, de 1,4% sur un mois et de 1,9% sur un an.Les entrées à Pôle Emploi ont, elles, reculé de 5,2% sur un mois en mai pour les catégories A, B et C en métropole, mais les sorties, invoquées par le ministre, ont reflué de 9,5%.

Le nombre d'offres d'emploi collectées par Pôle Emploi est en hausse de 2,3%.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.