La France peut-elle rester dans la course numérique ? La question est posée par une étude du cabinet Roland Berger et du géant du numérique Google, en forme d'avertissement.

Les Français ont intégré les usages numériques, mais moins que certains voisins
Les Français ont intégré les usages numériques, mais moins que certains voisins © Maxppp / Julio Pelaez

Car malgré de solides acquis et de nombreuses start-ups, la France accumule en réalité, selon l'étude, un véritable retard de croissance numérique par comparaison avec ses voisins européens : retard sur le déploiement du reseaux à très haut débit, manque de profils à recruter, de très nombreux postes non pourvus faute de profils disponible sur le marché... Et surtout un retard de transformation numérique particulièrement inquiétant pour les PME françaises, qui ne travaillent toujours pas avec les outils numériques d'aujourd'hui.

En rattrapant son retard de croissance numérique, conclut l'étude, la France pourrait gagner 10 % de PIB supplémentaire d'ici 2025, soit 250 milliards d'euros annuels.

Les Français ont bien intégré le numérique

Pourtant les usages au quotidien ont bien intégré Internet en France. La population est "prête à s'emparer encore plus du numérique" et la France a "un héritage riche" en la matière, souligne l'étude. Mais il faut maintenant transformer l'essai, et en récolter les fruits au niveau économique.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.