L'organisme de recherche en économie, plutôt classé à gauche, publie ce matin ses perspectives 2013/2014. Selon lui, chose rare, le gouvernement serait trop pessimiste sur ses prévisions de croissance pour l'an prochain. Le budget est construit sur une prévision de + 0,9% alors que, selon l'OFCE, on atteindrait 1,3%. Cependant cette bonne nouvelle est tempérée par des créations d'emplois moins importantes que ne le prévoit le gouvernement. Les entreprises seraient en effet en sureffectif, 250 000 salariés encore "en trop", car elles n'auraient pas répercuté toutes les conséquences de la crise. Si la courbe du chômage se retourne à la fin de cette année, cela ne devrait donc pas être un changement durable de tendance, estime l'OFCE.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.