La SNCF a remis ce jeudi son rapport sur la panne qui a perturbé le fonctionnement de la gare Montparnasse de dimanche à mardi et a formulé neuf recommandations.

La SNCF a publié le rapport sur l'incident technique qui a perturbé le trafic de la gare Montparnasse de dimanche à mardi,
La SNCF a publié le rapport sur l'incident technique qui a perturbé le trafic de la gare Montparnasse de dimanche à mardi, © AFP / Jacques Demarthon

Le Président de la SNCF a fait parvenir ce jeudi à la ministre des transports Elisabeth Borne les conclusions qu'elle attendait après la panne de dimanche. Un rapport qui contient une liste d’améliorations pour prévenir et gérer les pannes et mieux informer les usagers. Des recommandations à mettre en place au plus vite, demande Elisabeth Borne.

► POUR EN SAVOIR PLUS | Consulter le rapport de la SNCF

Une panne difficile à détecter

C’est un défaut d'isolation dans l'alimentation électrique d'un poste de commande de signalisation à Vanves (Hauts-de-Seine), lié à des travaux réalisés trois semaines auparavant dans le cadre de la mise en service de la LGV Paris-Bordeaux, qui est à l’origine de la panne. La durée des recherches s'explique par "la complexité d'un poste composé de 17 armoires, 6.900 câbles et connecteurs électriques et par la nécessité de conduire les investigations en l'absence de tout trafic", explique la SNCF.

Il est donc logiquement suggéré d'améliorer la détection des pannes dans les postes d'aiguillage dans le cadre du programme de télésurveillance de SNCF Réseau, le gestionnaire du réseau ferré français.

La traçabilité des interventions et leur partage entre les différents intervenants (organismes d’études, intervenants travaux, mainteneurs) est à améliorer note la SNCF qui veut aussi numériser la documentation des postes d’aiguillages…

L'information-voyageurs a été le deuxième point noir de ce week-end

La SNCF le reconnait, durant trois jours les informations distillés aux clients concernant les horaires des trains n'étaient pas toujours les mêmes, qu'ils regardent le panneau d'affichage en gare ou le site de la SNCF ou son application, ou qu’ils soient renseignés par des agents d’accueil ou des gilets rouges. Même les automates de vente annonçaient des trains partant de Montparnasse alors qu’ils avaient été reportés à Austerlitz. La cause : chaque système fonctionne indépendamment des autres.

Centraliser l’information est donc une priorité pour la SNCF qui avoue dans son rapport que le "Tableau Général des Départs de Paris Montparnasse n’a pas la gare d’Austerlitz dans son affichage" !

Beaucoup de choses ont été faites dans l'improvisation

De nombreux clients ont été invités à se débrouiller, à changer de gare pour embarquer dans le premier train qu'il trouvaient. Dans pareil cas, il faudra mieux les aiguiller à l'avenir.

Enfin, le plan B consistant à réorienter les passagers devant partir de Montparnasse vers la Gare d'Austerlitz devra être mieux étudié.

La SNCF se décerne tout de même un satisfecit : "des mesures de dédommagement exceptionnelles ont été décidées et des demandes de remboursement (comme l’hébergement) ont été prises en charge", écrit-elle.

Dans son communiqué, Elisabeth Borne demande à ce qu'un premier point d'étape de ces travaux lui soit présenté dans un délai de trois mois.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.