Lors d'une réunion des pays du G20 à Washington, la France et l'Allemagne se sont déclarées favorables à une taxation sur les transactions financières pour aider les pays pauvres. C'est un premier pas pour Luc Lemprierre, directeur d'OXFAM

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.