[scald=66785:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - La France et l'Allemagne présenteront prochainement des propositions sur une réforme des traités européens pour permettre une plus grande intégration des politiques budgétaires de la zone euro, a déclaré mardi Nicolas Sarkozy.

"Avec Mme Merkel, nous allons prochainement faire des propositions s'agissant de la modification des traités pour empêcher que les pays puissent diverger dans les domaines budgétaire, économique et fiscal", a dit le président français devant le forum asiatique de Boao, à l'Elysée.

"Aucun pays avancé n'est à l'abri des conséquences d'un endettement excessif accumulé depuis des années", a-t-il ajouté.

Le président français a rappelé que l'Union européenne avait décidé d'agir en portant la puissance de frappe du Fonds européen de stabilité financière (FESF) à 1.000 milliards d'euros grâce à un mécanisme de levier.

Il s'est félicité de l'intervention de la Banque centrale européenne sur le marché secondaire des dettes souveraines.

"Nous nous félicitons que la BCE mette en ouvre son programme d'achat de titres sur le marché secondaire afin de permettre le bon fonctionnement des canaux de transmission de la politique monétaire dans la zone euro", a-t-il expliqué.

Jean-Baptiste Vey et Yann Le Guernigou

Mots-clés:

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.