C’est le corsortium Smoovengo qui a remporté le marché des Vélib’, les vélos en libre-service à Paris, pour les 15 prochaines années face au sortant JCDecaux. Ce qui va changer.

C'est le consortium Smoovengo qui a décroché le marché des Vélib' à compter du 1er janvier 2018
C'est le consortium Smoovengo qui a décroché le marché des Vélib' à compter du 1er janvier 2018 © Maxppp / Michael Esdourrubailh

C’est un contrat à 600 millions d’euros que vient de remporter Smoovengo, un consortium franco-espagnol dirgé par la PME montpelliéraine Smoove. L’entreprise Smoove fournit déjà des vélos en libre-service dans 25 villes, en France, notamment Montpellier, Clermont-Ferrand ou encore Strasbourg et à l’étranger, dont Helsinki et Moscou.

Avec ses 22,5 kg, le Vélib’ a souvent été jugé trop lourd. Selon Le Parisien, les vélos Smoove devraient être un peu plus légers : 20 kg, ce qui ne devrait pas changer grand-chose. Les vélos à assistance électrique, soitprès d'un tiers de la flotte disponible, devraient peser autour de 25 kg.

Des vélos plus solides ?

Selon Smoovengo, les futurs Vélib’ seront également dotés d’une "fourche-cadenas" leur assurant "une garantie maximale contre le vol" alors que plusieurs milliers de Vélib’ sont volés ou dégradés chaque année.

Autre atout de Smoovengo, un système permettant aux usagers de se garer, même en cas de station pleine. Actuellement, la seule solution proposée lorsqu’une station est pleine : attendre que de la place se libère ou en chercher une autre, dans ce cas, 15 minutes gratuites supplémentaires sont créditées. Les vélos seront aussi équipés d’un boitier électronique embarqué qui permettra de les géolocaliser.

Les Vélib’ de Smoove seront proposés dès le 1er janvier 2018 et devraient être élargis à la Métropole du Grand Paris. Les vélos seront remplacés progressivement dès l’hiver prochain.

La première demi-heure toujours gratuite

Comme c’est le cas aujourd’hui, la première demi-heure de location restera gratuite et les tarifs devraient rester identiques pour les abonnements en cours. En revanche, la grille tarifaire applicable avec Smoovengo sera précisée cet automne par le syndicat mixte Autolib’ et Vélib’ Métropole.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.