Mettre son paquet de pâtes siglé Monoprix dans son panier Amazon sera bientôt une réalité : l’enseigne a annoncé ce lundi soir un partenariat avec le service Prime Now, qui sera effectif d'abord à Paris et en région parisienne. Les deux acteurs espèrent prendre une avance décisive sur le e-commerce alimentaire.

Grâce au partenariat conclu avec Amazon, la déambulation dans les rayons de Monoprix sera bientôt moins fréquente
Grâce au partenariat conclu avec Amazon, la déambulation dans les rayons de Monoprix sera bientôt moins fréquente © Maxppp / Alexandre Marchi

C’est une étape importante dans le déploiement d’Amazon en France : le géant du commerce en ligne va bientôt livrer des produits frais dans l’hexagone, grâce à un partenariat avec Monoprix, filiale du groupe Casino, révélé ce lundi soir.

Coïncidence ou pas, cette annonce intervient le jour même du lancement par Leclerc de son service de distribution alimentaire à domicile à Paris, et alors qu’Auchan a déjà annoncé une alliance avec la géant chinois Alibaba, Carrefour avec un autre chinois Tencent. Le patron d'Amazon France, Frédéric Duval, avait dit avoir l'intention de développer son offre dans l'alimentaire en France dans une interview au Journal du Dimanche début mars.

Chacun des deux groupes y trouve son compte selon un spécialiste

Les produits alimentaires Monoprix seront disponibles sur l'application et sur le site Amazon Prime Now, via une boutique virtuelle spécifique, expliquent les deux groupes dans un communiqué commun, tout en précisant que cette nouvelle offre ne serait dans un premier temps disponible qu’à Paris et sa proche banlieue. L’enseigne française proposera entre 5.000 et 10.000 produits, les commandes seront préparées dans les magasins et la livraison assurée par Amazon en un temps annoncé comme record.

Régis Schultz, le président de Monoprix, a souligné que les tarifs des produits proposés dans la nouvelle boutique virtuelle seraient identiques à ceux pratiqués sur le site monoprix.fr, tout en ajoutant que l'offre serait plus restreinte. 

"Ce partenariat commercial, qui vient encore enrichir la sélection du service Prime Now, permettra à nos clients Prime d’Amazon de bénéficier de délais de livraison extrêmement rapides sur les commandes de produits Monoprix", dit de son côté Frédéric Duval.

Pour le spécialiste de la grande distribution Franck Rosenthal, chacun trouve son compte dans ce partenariat. « Côté Amazon, explique-t-il, le but est de se renforcer sur l’alimentaire en France, parce que ce n’est pas le sujet sur lequel ils sont le plus forts. La France est un pays particulier sur l’alimentaire en e-commerce, parce que le ‘drive’ est très développé. De son côté, Monoprix est un acteur important du groupe Casino, qui développe aussi C Discount. Il y a une offensive pour renforcer Monoprix et un pour se renforcer sur le e-commerce en alimentaire en France. »

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.