pas de coup de pouce pour le smic, qui augmentera de 1,1% en janvier
pas de coup de pouce pour le smic, qui augmentera de 1,1% en janvier © reuters

Michel Sapin l'avait laissé entendre vendredi. Il n'y aura donc pas de coup de pouce pour le salaire minimum. Il augmente de 1,1% au 1er janvier, pour atteindre 9.53 € brut de l'heure. C'est la stricte application de la revalorisation automatique.

C'est le minimum légal. Le Smic va passer de 9.43 € à 9.53 € brut de l'heure. Ce qui porte à 1445.38 € le salaire brut mensuel, au lieu de 1430.22 € pour les salariés aux 35 heures. En net, pour ces salariés, cette augmentation devrait représenter environ 12 € par mois. Pas de coup de pouce supplémentaire donc, a décidé Michel Sapin, le ministre du Travail.

Au total, plus de 3 millions de travailleurs sont concernés, dont près de 2 millions dans le privé, notamment dans les secteurs de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme.

Les syndicats n'ont pas réussi à faire changer d'avis le ministre du Travail. Analyse de Véronique Julia

1 min

Inter soir 18h - smic 18h

La France moins généreuse

Contrairement aux idées reçues, le salaire minimum français n’est pas le plus généreux en Europe. Il atteint 1874 € brut mensuels au Luxembourg , 1501 € en Belgique , 1477 aux Pays-Bas et 1461 € en Irlande . Toutefois, certains pays de l’UE ne connaissent aucun salaire minimum unique : c’est le cas de l’Autriche, du Danemark, de la Suède ou encore de l’Italie. En Allemagne, la coalition au pouvoir s’est récemment engagée à instaurer un salaire minimum de 8.50 € brut de l’heure.

les hausses du smic
les hausses du smic © reuters
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.