pas de coup de pouce pour le smic, qui augmentera de 1,1% en janvier
pas de coup de pouce pour le smic, qui augmentera de 1,1% en janvier © reuters

Michel Sapin l'avait laissé entendre vendredi. Il n'y aura donc pas de coup de pouce pour le salaire minimum. Il augmente de 1,1% au 1er janvier, pour atteindre 9.53 € brut de l'heure. C'est la stricte application de la revalorisation automatique.

C'est le minimum légal. Le Smic va passer de 9.43 € à 9.53 € brut de l'heure. Ce qui porte à 1445.38 € le salaire brut mensuel, au lieu de 1430.22 € pour les salariés aux 35 heures. En net, pour ces salariés, cette augmentation devrait représenter environ 12 € par mois. Pas de coup de pouce supplémentaire donc, a décidé Michel Sapin, le ministre du Travail.

Au total, plus de 3 millions de travailleurs sont concernés, dont près de 2 millions dans le privé, notamment dans les secteurs de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme.

Les syndicats n'ont pas réussi à faire changer d'avis le ministre du Travail. Analyse de Véronique Julia

La France moins généreuse

Contrairement aux idées reçues, le salaire minimum français n’est pas le plus généreux en Europe. Il atteint 1874 € brut mensuels au Luxembourg , 1501 € en Belgique , 1477 aux Pays-Bas et 1461 € en Irlande . Toutefois, certains pays de l’UE ne connaissent aucun salaire minimum unique : c’est le cas de l’Autriche, du Danemark, de la Suède ou encore de l’Italie. En Allemagne, la coalition au pouvoir s’est récemment engagée à instaurer un salaire minimum de 8.50 € brut de l’heure.

les hausses du smic
les hausses du smic © reuters
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.