Comme cela se pratique déjà pour les gros achats d'électroménager ou d'ameublement, il sera bientôt possible de payer ses courses de manière différée ou en plusieurs fois dans les magasins du groupe Casino. Une première en France, censée faciliter les fins de mois des ménages modestes.

En fixant à 20 euros le montant minimum pour bénéficier du paiement différent, le groupe Casino espère faire revenir les ménages modestes dans ses magasins en fin de mois
En fixant à 20 euros le montant minimum pour bénéficier du paiement différent, le groupe Casino espère faire revenir les ménages modestes dans ses magasins en fin de mois © Maxppp / Jean-Luc Flémal

C'est une petite révolution qui se prépare chez Casino : le groupe annonce ce mardi qu'il va lancer une possibilité de paiement en plusieurs fois et de paiement différé pour les achats alimentaires de ses clients. Jusqu'ici, ce type de crédits étaient réservés à des achats importants, souvent pour des montants supérieurs à 100 euros. 

Avec la formule proposée par le groupe Casino, le minimum requis est de 20 euros pour un paiement différé et de 50 euros pour un paiement en plusieurs fois, selon les informations du Monde. Avec ces possibilités de paiement élargies, le groupe dit vouloir venir en aide aux ménages les plus modestes, puisqu'il constate une baisse de la fréquentation de 10% dans ses magasins la dernière semaine du mois, contre une augmentation les jours suivants le versement des salaires et des allocations.

Un service payant ?

Selon l'INSEE, près de 9 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté en France (1 015 euros par mois), et 4 millions ont bénéficié d'une aide alimentaire en 2016, selon les données des Banques alimentaires. Par ailleurs, selon le 11e baromètre Ipsos - Secours Populaire, publié en septembre 2017, 37% des Français indiquent avoir connu une situation de pauvreté, un chiffre en hausse de deux points sur un an, quand 19% d'entre eux confessent ne pas parvenir à boucler un budget à l'équilibre en fin de mois.

Si l'on ne connaît pas encore le montant des frais que Casino réclamera pour l'utilisation de ces nouveaux services, le groupe promet qu'ils seront très faibles. Les clients qui voudront en bénéficier devront tout de même être possesseur d'un smartphone, puisque le service sera accessible via l'application Casino Max.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.