Le gouvernement français mise sur le développement subventionné des véhicules propres pour garantir la survie de la filière automobile. Arnaud Montebourg Montebourg demande également la "pérennisation des sites" en échange de l'aide. Marion L'Hour

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.