La proportion de Français détenant un crédit s'est légèrement redressée l'an dernier, selon une étude dévoilée ce jeudi par l'Observatoire des crédits aux ménages qui révèle une nette hausse des prêts immobiliers. Près de 8 millions de ménages ont contracté un nouveau crédit en 2017, soit 500.000 de plus en un an.

Les ménages ont eu recouru davantage au crédit en 2017
Les ménages ont eu recouru davantage au crédit en 2017 © Maxppp / Jean-Luc Flémal

La 30e édition de l’Observatoire des Crédits aux Ménages présentée ce jeudi par la Fédération bancaire française dévoile une hausse du taux de détention des crédits par les ménages en 2017. L'an dernier, ce taux est ainsi remonté à 47,8% contre 46,4% en 2016 et 46,5% en 2015, avec près de 8 millions de ménages ayant contracté un nouveau crédit dans l'année. Et ce n'est pas seulement à cause de la baisse des taux que les Français contractent plus de crédits. 

Les Français moins anxieux face à leur budget 

La reprise économique, la baisse du chômage - toute relative qu'elle est - participent au sentiment des Français de voir leur pouvoir d'achat s'améliorer un peu. C'est la première fois, depuis la crise de 2008, que la part des ménages détenant un crédit repart à la hausse, il s'agit donc d'un bon signe. Les citoyens sont moins anxieux face à leur budget, selon l'économiste Michel Mouillart, responsable de l'étude : "Quand ils s'engagent sur des projets de consommation durables : acheter une automobile, refaire une cuisine ou quand ils s'engagent en immobilier, ça signifie qu'ils ont une bonne perception du futur".

Les Français sont encore d'ailleurs nombreux à avoir l'intention d'emprunter ces prochains mois. 5 % des ménages envisagent de souscrire un prêt immobilier et près de 4% envisagent un crédit à la consommation.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.