Le SUV est à la mode. Ce véhicule, moins gros qu'un 4X4 mais plus gros qu'une berline sera une fois de plus sur le devant de la scène au 88 ème Salon international de l'automobile de Genève qui démarre ce jeudi.

Le succès des crossovers et SUV ne se dément pas cette année encore en Europe
Le succès des crossovers et SUV ne se dément pas cette année encore en Europe © Maxppp / Alexandre MARCHI, /NCY

Venus des Etats-Unis, les SUV (Sport Utility Vehicle) ont du succès depuis plusieurs années outre-atlantique, là où les routes sont larges, le prix du carburant peu cher et le culte de la voiture individuelle au beau fixe. C'est logique.

Plus surprenant, les ventes de ces voitures hautes sur roues décollent en Europe, et notamment en France, alors que la politique est de dénoncer les véhicules trop gourmands et trop polluants. En dix ans, les immatriculations sur ce segment ont été multipliées par quatre en Europe. Pourtant, un SUV est souvent la déclinaison d'une berline, mais plus chère. Une bonne affaire pour les constructeurs qui réalisent sur ce segment des marges plus importantes que sur les petites voitures.

A partir de 2007, le Qashqai, un SUV de taille moyenne, a porté à lui seul la percée de la marque Nissan en Europe. Le Captur de Renault et le 2008 de Peugeot ont montré qu'on pouvait les décliner avec succès en versions citadines. La marque au Lion connaît une véritable renaissance depuis plus d'un an grâce à la nouvelle version de son 3008. Mais le modèle le plus vendu au niveau mondial est le Nissan X-Trail/Rogue.

Jeune, sexy mais familial

L'image du SUV est aujourd'hui jeune et sportive, tout en offrant une vraie sensation de sécurité grâce à sa hauteur sur roues et à son gabarit. Même si les SUV sont surtout achetés par des citadins qui se rendent rarement sur des terrains accidentés, ils donnent l'impression à leurs propriétaires de pouvoir s'échapper à tout moment de leur univers bétonné. 

Par ailleurs, l'espace intérieur plus large donne un aspect plus familial au SUV qu'à une berline, même grosse. Les femmes semblent être les principales acheteuses de ces véhicules.

Aujourd'hui, des SUV moins polluants, voire électriques

La réduction de la taille des moteurs et l'apparition des SUV urbains, donc de plus petite taille, ont amélioré leur performance en matière d'émissions de CO2, faisant taire aujourd'hui les critiques de l'époque à l'encontre des 4X4. Les modèles "premium" sont souvent équipés de motorisations hybrides essence-électrique qui améliorent encore le bilan carbone.

Mais aussi, plusieurs constructeurs parient sur l'avenir en convertissant leurs SUV à l'électrique.  C'est le cas par exemple du Jaguar I-Pace ou du Hyundai Kona, dévoilés mardi.                                    

Un segment très large

Tous les constructeurs ou presque se sont mis au SUV. Le marché est aujourd'hui très large, offrant toute un éventail de produits,  du Dacia Duster, à bas coût, au tout récent Lamborghini Urus, dans l'ultra luxe sportif.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.