La CFDT refuse de signer l'accord de reprise de Mory Ducros
La CFDT refuse de signer l'accord de reprise de Mory Ducros © Maxppp

L'homologation des 2800 licenciements chez Mory Ducros a été annulée par le tribunal administratif de Cergy Pontoise. Première victoire pour les ex-salariés du transporteur qui peuvent désormais contester le plan social.

C'est une première victoire, mais le combat est loin d'être terminé pour les anciens salariés de Mory Ducros. Le tribunal administratif de Cergy Pontoise a annulé ce vendredi l'homologation des licenciements. 2800 licenciements sur les 5000 emplois de Mory Ducros ont en effet été validés en mars dernier par l'administration.

Les ex-salariés du transporteur peuvent désormais se tourner vers un autre tribunal : les prud'hommes ! Une procédure devrait être lancée pour "licenciement sans cause réelle et sérieuse " dans le but d'obtenir des dommages et intérêts. L'avocat de la CGT Maitre Fiodor Rilov :

► ► ► A LIRE AUSSI | Les Mory Ducros contre-attaquent

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.