Maison de la Radio
Maison de la Radio © Christophe Abramowitz - Radio France

La direction envisagerait un plan de départs volontaires pour 200 à 300 salariés du groupe. Elle l'a annoncé lors du Comité central d'entreprise extraordinaire. Un 7e jour de grève a été voté et les antennes resteront perturbées mercredi.

Mathieu Gallet, le PDG de Radio France, avait déjà évoqué ces départs volontaires lundi, dans un courrier interne. Il parlait "des mesures d'accompagnement de départs volontaires, notamment à destination des seniors", sans préciser le nombre de personnes pouvant être concernées et en assurant toutefois qu'il se "bat pour éviter tout départ contraint".

La plan proposé par la direction permettrait d'économiser 24 millions d'euros. Le groupe audiovisuel public est en déficit cette année. Il manque 21 millions d'euros dans les caisses.

Un appel à la grève a été lancé depuis le 19 mars. Il s'agit du mouvement social le plus dur depuis une vingtaine d'années, d'après les syndicats. L'intersyndicale dit s'opposer aux externalisations d'activités, à la réforme des modes de production et du service propreté, mais aussi à la suppression de l'un des deux orchestres de Radio France (l'Orchestre national et l'Orchestre philarmonique) que de l'aveu de Mathieu Gallet, Radio France n'a plus les moyens de financer.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.