Philippe Varin, le président du directoire de PSA Peugeot Citroën était reçu cet après-midi par le Premier ministre. A deux jours du détail du plan de 8 000 suppressions de postes, il se veut rassurant. Marion l'Hour.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.