PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën pourrait supprimer entre 8.000 et 10.000 emplois en France cette année, contre 6.000 suppressions de postes envisagées jusqu'à présent pour l'ensemble de l'Europe, afin de faire face à la chute de ses ventes et réaliser de nouvelles économies, rapporte mardi l'agence de presse Bloomberg.

L'agence américaine, qui cite plusieurs sources syndicales, précise que jusqu'à 10% des effectifs du groupe dans l'Hexagone pourraient ainsi être supprimés en 2012.

Philippe Varin, président du directoire de PSA, a indiqué aux syndicats la semaine dernière que le groupe allait augmenter les objectifs de son plan d'économies d'un milliard d'euros pour 2012.

Selon l'agence, PSA pourrait discuter de son plan de réorganisation lors du comité central d'entreprise (CCE) extraordinaire du 12 juillet.

Personne n'était joignable dans l'immédiat chez PSA pour un commentaire.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.