Les quelque 200 salariés du magasin Séphora des Champs-Élysées sont consultés à partir d'aujourd'hui et jusqu'au 7 octobre sur le travail de nuit et les compensations que leur propose leur direction.

Deux accords sur le travail de nuit ont été signés chez le parfumeur, dont un uniquement pour la boutique des Champs-Elysées. Ils ont été paraphés par trois syndicats, la CFDT, la CFTC et la CFE-CGC, sous condtion de l'organisation de ce référundum avant toute application de l'accord.

Les résultats seront connus le 7 octobre. Mais d'ores et déjà, la Clic-P, qui regroupe des syndicats du commerce parisien, opposé au travail de nuit, dénonce une mascarade et appelle les salariés à ne pas y participer.

Eric Scherrer, de l'UNSA, avec Manuel Ruffez

Le résultat on le connaît d'avance et servira à démontrer que les salariés adhérent.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.